top of page

La tragédie des Maronites pendant la Première Guerre mondiale


Une image d'archive de la famine du Mont-Liban

Alors que le monde reconnaît le génocide arménien, une partie importante de l'histoire reste occultée : la souffrance des Maronites au Liban pendant la Première Guerre mondiale. Cette tragédie, qui a laissé des blessures profondes dans la mémoire collective des Maronites, mérite d'être reconnue et rappelée.

Les Maronites sont l'une des plus anciennes sectes chrétiennes du Moyen-Orient. Au fil des siècles, ils ont fait face à la marginalisation et à la violence, mais ils ont trouvé refuge dans la région du Mont-Liban et ont établi des liens forts avec la France. Cependant, la Première Guerre mondiale représente l'une des périodes les plus difficiles de leur histoire.

Pendant la guerre, les autorités ottomanes ont émis des doutes sur la loyauté des Maronites et leur relation avec la France. Jamal Pacha, le gouverneur militaire du Grand Levant, a imposé un siège sévère sur le Mont-Liban, entraînant une famine dévastatrice. Toutes les lignes d'approvisionnement ont été coupées, et la situation s'est aggravée en raison d'une invasion de sauterelles et du manque de services sociaux.

Le siège a entraîné la mort d'environ un tiers de la population de Beyrouth et du Mont-Liban, soit environ 175 000 Libanais, en raison de la famine et des maladies. Malgré les conditions difficiles, l'Église maronite a tenté d'apporter autant d'aide que possible et a accueilli les survivants arméniens du génocide.

Malgré la récente reconnaissance américaine du génocide arménien, la communauté internationale doit encore reconnaître la souffrance des Maronites pendant la Première Guerre mondiale. Ces reconnaissances devraient être utilisées comme un moyen de réconciliation et pour éviter la répétition de telles atrocités à l'avenir.

La tragédie des Maronites pendant la Première Guerre mondiale reste une partie importante de l'histoire qui ne doit pas être oubliée. La communauté internationale doit reconnaître ces événements et en tirer des leçons pour garantir que les erreurs du passé ne se répètent pas.

Source : Robert Rabil - Site Web du Forum Fikra

Comentários

Avaliado com 0 de 5 estrelas.
Ainda sem avaliações

Adicione uma avaliação
bottom of page